«

»

mai 01

Comment faire fonctionner un micro avec une carotte !

IMG_article-alimentation pour micro casqueRappelez-vous, dans un épisode précédent (Comment brancher un micro casque sans fil), je vous avais parlé du micro casque Stageline et de la manière de le faire fonctionner avec un système HF sans fil.

 

Dans cet article, nous allons voir tout le contraire, c’est à dire : comment enregistrer avec ce type de microphone à condensateur en passant directement par votre table de mixage ou votre carte son.

 

Tout d’abord, il faut savoir que pour pouvoir fonctionner, ce type de micro a absolument besoin d’être alimenté en courant. Avec un système HF, c’est le boitier émetteur HF qui permet d’alimenter votre micro à condensateur en courant.

 

Inutile donc de connecter directement ce type de micro casque à votre Dictaphone ou une entrée micro d’ordinateur ou de caméra, cela ne fonctionnera pas comme cela, hélas.

 

Si on le compare à mon micro cravate habituel, c’est à dire l’ATR3350, c’est différent puisque celui-ci intègre une pile qui l’alimente et un bouton on/off qui permettent de le faire fonctionner directement avec un simple Dictaphone.

 

Dans le cas d’un micro casque à condensateur, c’est tout autre chose, il vous faut absolument une source électrique externe pour le faire fonctionner. Heureusement, vous n’êtes pas obligé de vous équiper d’un émetteur/recepteur HF souvent onéreux, même si, c’est quand même beaucoup plus pratique.

 

Il est donc tout à fait possible de connecter directement ce type de micro casque à une table de mixage ou une carte son par le bais d’une alimentation Phantome adaptée. Pour faire simple, en fait vous aurez besoin… d’une carotte !!!

 

Bon, ne riez pas, « carotte » est le terme qu’utilise les ingénieurs son (en tout cas ceux que j’ai croisé), pour parler de ce type d’alimentation phantom pour micro .

Avantages :

  • C’est 10x moins cher qu’un système HF.
  • Vous n’aurez plus besoin de dépenser une fortune en piles ou de les recharger avant chaque utilisation.

Inconvénients :

  • Vous serez tenus de rester à proximité puisque vous dépendrez de la longueur de votre câble.
  • La qualité sonore n’est pas toujours au rendez-vous.

VIDEO : Comment faire fonctionner un micro casque sans système HF !

Important!

Retrouvez ici la référence de l’adaptateur pour alimentation phantom présenté dans cette vidéo.

Pronomic P2 - Alimentation phantome

Alimentation Phantom Pronomic P2

Notice

Voici en résumé les 4 étapes pour faire fonctionner votre micro avec la carotte :

  1. Brancher la carotte à l’entrée micro 48V de votre table ou carte son… oui, il faudra toujours une alimentation en 48V, puisque la carotte va transformer les 48V en 5, 7, 9 ou 10Volts utiles à votre micro casque. C’est pourquoi, veillez à prendre une alimentation Phantome adaptée aux spécificités de votre micro !!! Attention, tous les micros casques ne vont pas fonctionner avec une alimentation Phantom. Certaines alimentations ne sont d’ailleurs compatibles qu’avec des modèles de micro casque bien spécifique et pas d’autres. Dans mon cas, j’utilise l’alimentation Phantom recommandée pour ce micro casque Pronomic, c’est d’ailleurs la même marque, donc ça fonctionne… et heureusement.
  2. Connecter ensuite le micro casque à la carotte, ici en 4minis-broches comme les systèmes Shure…
  3. Alimenter en 48Volts
  4. Régler le gain, armer votre piste… et voilà, vous êtes prêt à enregistrer !

 

Faisons le test tout de suite… Rec et… Youpie, ça fonctionne !!!

Mais, voilà, la carotte me génère du souffle !!! Bon, ce n’est pas un drame en soi, mais quand même, pour un matériel qui est recommandé par la même marque, c’est quand même un peu dommage. Des alimentations Phantôme, vous en trouverez de différentes marques et à différents prix.

Voici en lien, une liste de différents adaptateurs pour alimentation Phantom !

Vous y trouverez peut-être celui qui vous convient mais faites attention à la compatibilité avec vos microphones !!!

Warning!

Et vous, choisirez-vous une alimentation « carotte » pour votre micro casque ou préférez-vous investir un peu plus dans un système sans fil ?

Laissez-moi vos réactions dans les commentaires.

4 comments

2 pings

  1. Antoine

    Hello Alessandro,

    superbe vidéo mais une question me taraude. je compte acheter le micro serre-tête pyle pro ainsi que cette table de mixage: http://www.thomann.de/fr/behringer_xenyx_q802_usb.htm pour réaliser un live internet. Ai-je besoin de cette fameuse carotte.
    merci d’avance,
    Cordialement,

    Antoine.

    1. Alessandro

      Salut Antoine,

      Pour fonctionner le Pyle a besoin :
      Soit d’une carotte… soit d’un émetteur récepteur HF.

      La table de mixage n’y changera rien.

      A+

  2. Mathilde

    Coucou Aless,

    En lisant le titre de ta vidéo, je me suis dit « Une carotte … Ça y’est, il est devenu fou ! » O.O
    C’est vrai que l’on s’aperçoit tout de suite de la différence de son. J’ai l’impression que le micro-casque fait plus « professionnel ». Mais, comme tu l’as dit, il y a des inconvénients et le micro-cravate doit être drôlement plus pratique.
    Sinon, encore une superbe vidéo, moi j’adore, je suis fan !
    Allez, à bientôt

    Mathilde

    1. Alessandro

      Coucou Mathilde,

      Non, non, pas encore fou… quoique des fois… lol.
      Merci pour ton commentaire 😉

      A+

  1. Pourquoi choisir un micro serre-tête à petit prix ?

    […] Et si vous souhaitez une carotte, je vous invite à découvrir l’article « Comment enregistrer avec une carotte Pronomic P2« . […]

  2. Comment enregistrer sa voix sans micro !

    […] « Comment faire fonctionner un micro avec une carotte ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse