«

»

sept 23

Le retour de Voix-off-pro.tv !

logo de www. voix-off-pro.tvUn agenda bien chargé

J’ai été fort occupé ces derniers temps autant sur le plan privé que professionnel, voilà pourquoi je n’ai pas pu poster d’articles sur le blog ces dernières semaines mais je suis très heureux de constater que vous êtes toujours plus nombreux à profiter de mes différents conseils.

 

Je suivais d’un oeil attentif vos commentaires et réactions et c’est donc avec grand plaisir, que je remets les pieds ou plutôt les doigts et la voix dans Voix-off-pro.

 

Des articles en préparation

Et oui, suite à vos nombreuses réactions et questions, le retour s’annonce riche en nouveaux conseils mais je ne vous en dit pas plus pour l’instant, je vous en reparlerai plus tard.

A présent, découvrez le message que je vous ai laissé dans cette courte vidéo.

Il vous suffit de cliquer sur le bouton de lecture.

VIDEO : Le retour de voix-off-pro.tv !

 

Notice

Aussi, vérifiez bien votre messagerie pour recevoir le mail contenant le lien privé, pour qu’il ne finisse pas dans les spams. Il faut accepter les messages venant de :

Êtes-vous curieux d’en savoir plus ? Avez-vous une idée des articles en préparation ?

Dites-le moi en laissant un commentaire ci-dessous.

A très bientôt.

Votre ami voix-off, Alessandro

19 comments

  1. Jody B

    Je suis intéressée par les 5 exercices.

  2. junca

    Salut Alessandro.Malheureusement il ya des extraits de « c ‘dans l’air » et de « complément d’enquête » sur france 2 et france 5 dans ce montage.Des magasines éloignés à priori de ceux des chaines privées mais où le ton « capital » a contaminé les journalistes ici également.

    1. Alessandro

      Salut Junca,

      Dans ce cas, il est bien dommage que ces journalistes suivent ce ton de voix propre à Capital…
      A+

  3. junca

    Salut à tous et bonne rentrée.J’ai fais un petit montage audio (avec audacity pour l’anecdote) de différentes voix off de docs et de magasines TV style « Capital »,prisent à la télévision, pour illustrer un de mes messages précédents où je signalais le côté uniforme et stéréotypé de la façon de parler des journalistes actuels.Chose qui ressemble à une espèce de mode,de règle, où toutes les voix se ressemblent et où on ne sait plus qui parle et qui est qui.Si cela vous intéresse vous pourrez vous en rendre compte de façon flagrande dans cet enregistrement.Les voix, malgré leurs grande ressemblance proviennent donc de différents journalistes.Je ne sais pas quelle est la cause réelle de ce phénomène,de cette mode,mais une reflexion me vient: »si on était méchant on pourrait se demander: « ont ils conscience d’êtres ridicules ?

    http://www6.zippyshare.com/v/13719003/file.html

    1. Alessandro

      Salut Junca !

      Tu l’as bien démontré, c’est criant de copiés/collés.

      Mais comme tu l’as mis dans ton commentaire, ce sont toutes des émissions du style « Capital » et donc… un type d’émission = un type de narration.

      Je ne l’apprécie pas particulièrement mais c’est un style ou plutôt un ton de voix qui permet d’enregistrer rapidement, surtout si ce sont des journalistes qui s’y collent et non des véritables voix-off.

      A+

  4. Antoine de Lama Fâché

    Alessandro, l’homme qui arrive à générer des commentaires plus long que ses articles ! :p

    Je suis assez d’accord avec cette observation de l’uniformisation agaçante des voix dans les reportages TV, moi aussi ça m’énerve. Pareil pour les séries américaines style NCIS ou on a l’impression de retrouver toujours les mêmes voix.

    Mais heureusement, certains films/pub/séries restent doublés de façon naturelle et originale et c’est agréable. J’ai vu par exemple le dernier Woody Allen sans faire exprès en VF et je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la qualité du doublage. On l’oubliait presque !
    Dernier article de Antoine de Lama Fâché : Les 5 meilleurs outils pour sécuriser son blogMy Profile

    1. Alessandro

      Salut Antoine,

      Tu es très observateur, j’avais pas fait le lien entre la longueur de l’article et celle du commentaire :-)

      Cette uniformisation m’agace moi aussi surtout dans les reportages.
      J’ai une connaissance dans le journalisme qui m’a appris qu’on les oblige à parler de cette manière.
      Mais qu’attendent-ils pour se rebeller ?
      Franchement, j’adhère pas du tout à cette façon soit disant neutre de parler.

      Heureusement comme tu l’as bien remarqué qu’il y a encore moyen de voir des doublages de qualité par rapport à la version originale.

      A+

  5. junca

    Merci pour ta réponse Alessandro.

    Le sujet n’est pas dramatique en soit,y a plus grave,sauf pour ceux que ça touche,qui sont concernés,c’est à dire tous ceux qui habitent la moitié sud de la France,ça en fait du monde ça.

    Dans ta réponse tu confirmes un peu ce que je disais,les gens à accent connoté « sud » sont discriminés,n’ayons pas peur des mots.Si t’as la chance d’habiter (en gros) entre le Poitou-charente et le nord ou que tes parents sont de ces régions et t’on légués leur accent t’as tout bon,par contre si t’as le malheur d’être né plus bas, adieu tes espoirs d’embrasser une carrière dans le doublage.

    En même temps ça se comprend,l’exigence de qualité,de sobriété,de finesse du jeu,du rendu ne doit pas être parasité,entravée par des particularités d’accent,d’intonation, qui pourraient nuire au résultat.C’est comme si en France on avait nos films et séries doublées avec l’accent Québécois.Mais n’empêche il y a quand même une inégalité,une injustice qui se fait jour dans ce système.Le type du sud n’est pas à pied d’égalité avec le type de la région parisienne,il est pourtant du même pays.

    Je crains que pour lui ce ne soit que radios locales,animation de supermarchés et réunions de Tupperware qui soient les seuls débouchés auxquels il peut espéré accéder.(j’exagère un peu). Bonne journée.

  6. junca

    Re-bonjour tout le monde.Je reviens faire un petit tour sur le forum car j’ai oublié dans mes précédents commentaires de mentionner une autre chose que je trouve un peu dommage dans cet univers de la voix-off et du doublage(que j’adore néanmoins),c’est cette espèce de discrimination si je puis m’exprimer ainsi, à l’égard des accents,des voix du sud.Ce phénomène est également criant dans le cinéma ou dans les films tv où les accents du sud ne sont pas légion et relégués le plus souvent à des rôles secondaires.Même les personnages de « plus belle la vie » ont l’accent « pointus »,un comble pour une saga se déroulant à Marseille.A part Fernandel,Raimu et quelques rares autres,quels sont les comédiens à « accent » qui se sont fait une place dans le métier ? Ils ne sont pas légion.

    Celui qui a un accent connoté « sud » et qui veut embrasser une carrière de doubleur ou de voix-off est mal parti selon moi.Serait ce malheureusement qu’il y a une espèce de racisme ou tout du moins de préférence à l’égard des voix du nord par apport à celle plus chantantes du sud? C’est une question.La quasi totalité des voix de la pub,des commentaires tv,des voix-off de reportages,des grandes radios,du doublage film sont à accent « parisien » (pour faire simple).

    Aucun présentateur de JT,d’émissions de divertissement,de magasines d’information,de jeux ou autre n’a l’accent du sud,c’est un fait.Michel Galabru parlais de cela justement il y a quelque temps,il disait avoir été obligé de gommer son accent pour pouvoir accéder à plus de rôles dans ses débuts.

    C’est vrai que l’accent « parisien » sonne mieux aux oreilles,est plus neutre,plus esthétique,on voit mal en effet Columbo ou Harry Potter arborer un accent du Vard ou de Midi Pyrénées.Néanmoins il y a tout de même une espèce de favoritisme,de discrimination à l’égard de ces accents non « parisiens » ,ce qui est indéniable et qui n’est jamais abordé dans les discussions sur le métier.

    Autrement dit tous ceux qui habitent la moitié sud de la France ne peuvent être concernés par le métier du doublage et de la voix-off,c’est malheureux à dire mais c’est comme ça.A part dans les fêtes de villages ou dans les animations de magasins mêmes les animateurs et présentateurs tv de leur région ont « le bon accent ».

    Pourtant l’esthétisme,la qualité,la beauté d’un accent est totalement relatif,tout jugement à ce sujet n’est pas objectif.L’accent « parisien »(celui qui convient) n’a dans l’absolu aucune qualité ou supériorité aux autres,le considérer autrement serait superficiel car l’accent n’est qu’un simple vernis apposé aux mots,tel est mon point de vue.

    Voilà je finirais ici content d’avoir exposé ce problème qui selon moi n’est pas anodin et demande peut être réflexion.Bonne journée à tous.

    1. Alessandro

      Salut Junca,

      Je vais peut-être pouvoir te donner un élément de réponse avec ces deux anecdotes.

      La première.
      Il n’y a justement pas très longtemps, j’ai croisé un comédien du Sud de la France en studio de doublage « Belge ».
      Je trouve important de préciser… :-)

      Pour situer l’action :
      Il est convoqué pour faire un essai, il a déjà fait des voix mais pas directement de doublage.
      Sa voix convient très bien mais… hormis le jeu qu’il doit encore améliorer, son accent pose problème sur le personnage qu’il doit doubler.

      Encore que ce personnage aurait pu avoir un accent mais… il faut « coller » à la version originale (recommandation du client) et donc, là, pas d’accent du Sud toléré.
      Ni du Sud, ni Belge, ni suisse… bref un français sans accent.

      Alors, si ce comédien ne sait pas « gommer » son accent à la demande, il va malheureusement être très limité professionnellement.
      Ou alors, il devient le spécialiste « accent du Sud de la France » mais je ne suis quand même pas sûr qu’il puisse en vivre !

      La seconde
      J’ai dû, il y a peu, doubler une grenouille qui en VO a l’accent Français et en VF on lui donne l’accent « Italien ».
      Tant mieux pour moi, je sais le faire et je me suis bien amusé MAIS je n’ai pas pu le faire systématiquement sur tous les mots pour une question de compréhension.

      Aussi ,on doit également faire attention à certaines prononciations ou expressions, parce que différentes entre la Belgique et la France.
      Alors que ces programmes seront également diffusés en Belgique où on ne s’offusquera pas d’entendre un 90 prononcé « quatre-vingt-dix » au lieu de « nonante » !

      C’est un sujet qui pourrait soulever débat mais je vais m’arrêter là.
      Au plaisir

  7. Mathilde

    Coucou Alessandro,
    je suis contente de voir que tu as repris du poil de la bête, je suis allée dans ma boîte et j’ai été très surprise mais en même temps très heureuse de trouver tes vidéos. Je n’ai pas encore eu l’occasion de les regarder mais cela ne saurait tarder. Je passant, j’ai lu les mails ci-dessus (ou du moins « entre-lu » si je puis dire), et cela me donne d’autant plus envie de continuer sur ma lancée de ce fabuleux métier qui est comédienne de doublage, je sais que ce n’est pas sans risque mais j’ai la volonté et je sais que j’y arriverai, d’autant plus que maintenant, j’ai tes conseils Alessandro alors merci beaucoup et à bientôt sur ton blog. A+ ;D
    Mathilde

    1. Alessandro

      Coucou Mathilde,

      Content de te retrouver sur le blog :-)

      A tout bientôt avec les conseils.
      Biz

  8. junca

    Merci Alessandro pour ta réponse.Je comprend en ce qui concerne la pub:les contraintes commerciales,la demande des annonceurs,des clients etc…bien que je n’approuve pas.Des voix à la Julie Bataille il y en a des centaines dans les spots,et ça ça m’embête au plus haut point.La personnalité du comédien,du narrateur est totalement gommée,effacée et c’est bien dommage,mais en même temps il faut bien manger et gagner sa vie.

    Par contre en ce qui concerne les magasines télé ou reportages,où là le phénomène est criant,il n’y a pas toutes ces contraintes ( ou du moins j’en ignore peut être l’existence) , pourtant le mimétisme vocal,l’alignement sur un même modèle est flagrant,c’en est presque même la règle.Un type sort un jour un style inhabituel,a une voix,un phrasé qui sort de l’ordinaire et tout le monde le copie,lui emboite le pas.De mon point de vue les « copieurs »,ceux qui singent ce qui existent déjà ,ne s’expriment pas eux mêmes,ils expriment la personnalité et les particularités d’un autre.Mais en élargissant un peu le phénomène on s’aperçoit que c’est à l’image de la société actuelle où tout est formaté,uniformisé,façonné à l’image d’un modèle,ou de standards précis,et ça c’est bien triste.

    L’impératif de devoir copier ce qui se fait,ce qui marche,pour pouvoir exister,comme tu le soulignes dans ta réponse, me fais penser au monde de la chanson,du disque,ou du domaine artistique en général car c’est le même problème.Pour faire advenir un nouveau style,un autre genre,une autre pâte,il faut bien que quelqu’un ai un jour le courage ou le culot de dépasser et de proposer autre chose que la norme établie.Si ça marche il se fera copier à son tour et son style deviendra la norme mais il aura bien fallu avant qu’il aille à contre courant de ce qui se fait habituellement.

    Je vais être un peu méchant mais je trouve dommage que des personnes (des jeunes en particuliers car c’est surtout eux qui sont frappés par cette manie) ne deviennent que des perroquets répétant mécaniquement des phrases et des discours sur un même air et un même ton.Alors que ce travail est très probablement extraordinaire.

    Par contre je suis totalement admiratif des doubleurs de films,dessins animés etc… où là le problème n’existe et où on peut reconnaitre facilement le style et la voix de chacun.Les Serge Sauvion pour Columbo,les Fabrice Joffo pour la série Supernatural,les Thierry Wermuth pour Sliders,Tintin,etc…Mon préféré tout style et époque confondus est Jacques Thébault ( les mysteres de l’ouest,Sherlock Holmes-la série,le cosby show etc…) j’adore son timbre de voix.Et enfin je les admire et les aime parce qu’ils nous font rêver au travers des films grace à leur voix qui participent au succès de ces derniers.Voilà je m’arrête là.Merci de m’avoir lu.

    1. Alessandro

      Salut Junca,

      Hé oui, c’est bien dommage qu’ils n’y ai pas beaucoup de
      jeunes qui osent faire bouger et changer les routines mais…
      …il y en a.

      Dans le Cartoon, on peut se lâcher plus, alors crois-moi quand on
      peut y aller, on y va. :)

      Après, cela reste une affaire de talent et de partis pris.

      Qu’ils soient libres ou moins libres, j’espère que les artistes
      continueront éternellement à pouvoir user de leur art pour vous
      faire rêver, voyager, passer de bons moments !

      Au plaisir

  9. junca

    Bonjour à tous.
    Je m’immisce quelques instant sur le site pour vous dire que je le trouve très sympa,tout comme Alessandro d’ailleurs, très intéressant, et que j’admire et respecte le travail de doubleur et voix-off qui est un vrai métier et qui demande beaucoup de talent.

    Cependant j’aurais une petite critique à formuler, en particulier en ce qui concerne les voix-off.

    Je trouve (et je ne dois pas être le seul) qu’elles sont de plus en plus stéréotypées, uniformisées, coulées dans un moule, un modèle, c’est frappant en particulier pour tout ce qui est magazines, reportages etc…Écoutez les commentaires effectués dans des émissions de type « capital » ou « zone interdite » etc…on croirait entendre toujours la même personne, avec les mêmes intonations, le même ton, presque le même timbre, c’en est presque risible si ç’en n’était pas regrettable.

    Les doubleurs et voix-off, surtout la jeune génération. J’ai l’impression, se copient mutuellement, se singent, se calquent sur un modèle et le reproduisent à l’infini. Il y a une espèce de mimétisme entre eux qui confine presque à l’absurde.

    Écoutez les reportages des émissions (je vais donner des exemples précis) « Complémént d’enquête », »C’dans l’air » et bien sûr « Capital », les types parlent de la même façon, rigoureusement, c’est toujours la même petite musique qui joue, les phrases sont dites sur 3 ou 4 petites notes, ponctuées de la même façon, des espèces de clones vocaux.

    Je me suis même amusé à faire une compilation de ces différentes voix et du début à la fin on croirait la même personne,incroyable !

    On parlait il y a quelques années du « ton » « capital » (l’émission) pour désigner un style, mais depuis tout le monde s’est aligné sur ce dernier, avec quelques variantes peut être.
    On a l’impression que tout ce petit monde parle de façon mécanique,artificielle.

    J’en arrive à couper ou à zapper à présent lorsque je le remarque, car je l’avoue je trouve ça agaçant. Ça s’apparente presque à un manque de professionnalisme, du moins je suis tenté de le ressentir comme ça.
    Pourquoi n’essaient ils pas de se démarquer,de se distinguer par l’originalité, la personnalité plutôt que par le calque ? Cette uniformisation de la façon de parler est plus une mauvaise chose qu’une bonne je crois.

    Quelle est la raison de cela ?
    S’identifier à un groupe,un style ? être dans la tendance, dans le coup ? Tout ça est bien dommage. Le même phénomène se produit également dans la pub (radio et télé) où là, c’est flagrant. La façon « Julie Bataille » de parler,ce ton archi reconnaissable et archi stéréotypé que presque tout le monde utilise.

    Prêtez l’oreille dans un magasin ou autre au moment de la pub et notez ces espèces d’intonations semblables, identiques, répétitives, qui font que l’on ne fait plus la différence entre deux voix, deux individus (sauf pour les professionnels peut être).

    Pour ma part je trouve ça dommage et regrettable.
    C’est comme un big-mac de chez Mac Donald,vous le prenez dans n’importe quelle partie du globe, il aura le même aspect, le même goût, sera servi dans le même décor par un type habillé de la même façon.

    Voilà j’en ai fini,j’espère que je ne vous ai pas trop ennuyé.
    Bonne journée à tous.

    1. Alessandro

      Salut Junca,

      Merci d’apprécier mon travail et voix-off-pro.
      Je dirais whaouuu pour un commentaire, ça déménage !

      C’est tout à ton honneur de faire cette remarque sur le ton formaté des voix-off.
      Quand on est dedans, on a un autre regard…
      Si je peux donner une explication « logique », je dirais que cela dépend dans 90% des cas du client qui commande.
      Il veut entendre ce qu’il a déjà entendu et qui fonctionne déjà.

      Alors des « standards » et des « effets de mode » apparaissent.
      Parfois à juste tire et puis parfois, on aimerais bien entendre un autre disque.

      Moi, je ne suis pas contre le fait de changer la grosse voix de la pub des sorties DVD, cinéma… mais quel client va prendre le risque ?
      Il investi des sommes colossales dans sa campagne pub… il veut avoir ce qui marche depuis toujours.

      Ceci dit, je fais une mini parenthèse (Ce ton formaté, moi, il m’énerve dans les titres que l’on entend à la radio; radios qui ne prennent pas de risque à diffuser ce qui sort du lot, car les Majors leur mettent aussi la pression. Heureusement qu’il y a internet et des radios libres) fin de la parenthèse.

      Alors en fonction de certains produits, on arrive parfois à se faire entendre et pouvoir faire changer le disque mais de toute façon, nous n’avons pas le dernier mot.

      Et dans le doublage, c’est pareil, il y a des séries qui se ressemblent beaucoup entre-elles (je pense surtout aux séries pour ados).
      Du coup, pour nous, ce sont les mêmes énergies et les mêmes types de personnages à jouer et ça fait un peu copié-collé avec les voix !

      J’espère que tu y voit plus clair dans ce monde merveilleux et très prisés des voix-off 😉

  10. Sco!

    Salut Alessandro,

    Bon retour et j’ai bien hâte de recevoir tes 5 conseils. Ma voix en a bien besoin.

    Amicalement,

    Sco! :)
    Dernier article de Sco! : Quand vie de couple de longue durée rime-t-elle avec monotonie?My Profile

  11. Gilles

    Bonjour Alessandro
    Content que tu sois de retour avec de nouveaux articles et vidéos
    Et bien sur tes 5 conseils pour améliorer sa voix !

    A bientôt

    Gilles
    Dernier article de Gilles : Bien conduire en montagne et dans les virages.My Profile

  12. Jerome

    Aller aller aller Alessandro ! J’en ai l’eau à la bouche :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse