«

»

Mar 02

Parenthèse cinéma pour Voix-off-pro

IMG-Tournage-POMDans le cœur d’une série télé.

Pour faire court : j’ai eu la chance de jouer dans “Papa ou Maman”, la série que M6 a eu l’idée de proposer pour le petit écran.

 

Peut-être connaissiez-vous déjà le film avec Laurent Laffite et Marina Foïs… et bien voilà, M6 a proposé d’en faire une série, avec un nouveau duo incarné cette fois par Florent Peyre (On n’demande qu’à en rire) et Emilie Caen (Intouchables, Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu?) pour ne citer qu’eux.

 

Rien de l’intrigue ne peut vous être révélé ici, confidence oblige, mais ce que je peux vous dire, c’est que vous allez être probablement assez surpris du personnage que j’y incarne dans deux des 6 épisodes d’environs 52 minutes que compte cette première saison.

 

Silence, moteur… action !

Durant quelques jours, j’ai donc pu être baigné dans l’ambiance d’un plateau de tournage.

Si vous le permettez, laissez-moi vous en livrer un instantané.

 

Un changement de plan de tournage en dernière minute m’oblige à me présenter sur les lieux plus tard que prévu et il est  seulement un peu plus de 10h00 du matin lorsque j’arrive au “HMC“, comprenez plus simplement par là notre quartier général pour “Habillage – Maquillage – Costume… et finalement aussi “C” pour Cantine”. Et hop, c’est parti pour prendre le traditionnel petit café juste avant d’enfiler ma tenue de scène habillement préparée par la costumière.

 

Ensuite, je confie ma petite tête aux ciseaux du coiffeur ainsi qu’au doigts et pinceaux magiques de la maquilleuse… me voilà tout poudré et enfin “PAT”, ou prêt à tourner. A partir de cet instant, je suis chaud pour démarrer la scène à jouer mais à la place, il va falloir attendre encore un peu, ou parfois beaucoup… que tout soit réellement prêt et que l’on m’invite à rejoindre le plateau.

 

En effet, selon le bon déroulement des séquences précédentes, des aléas de la météo, du traffic, des soucis techniques, ou d’autres surprises ou problèmes totalement indépendant de toutes bonnes volontés, cette attente peut souvent devenir interminable. J’en profite donc pour revoir mon texte et je sens déjà le stress qui monte d’un cran. Lorsque tout à coup, ça y est… la voix du premier assistant retenti à nouveau dans les talkiewalkie pour annoncer cette fois qu’on va pouvoir tourner la séquence en question.

 

Matériel son au "repos"

Matériel son au “repos”

 

C’est alors que le troisième assistant réalisateur me prend en charge jusqu’au plateau de tournage qui est situé à quelques dizaines de mètres de là. A peine arrivé sur les lieux, je comprends vite que c’est la grosse équipe, car depuis le HMC, j’ai compté pas moins de 50 personnes autour du plateau et tous s’affairent pour finir de mettre en place les éléments pour la scène à enregistrer.

 

En gros, imaginez qu’à chaque fois que deux acteurs jouent une scène, à peine à quelques mètres, il y a genre 15 à 25 personnes présentes. Et avec ça, le stress peut vite t’envahir… Mais jusque là, ça va.

 

Même si tout cela est assez impressionnant, je me sens bien sur ce plateau. Aussi, l’ambiance avec mes collègues de jeu, “Sébastien Pierre” et “Florent Peyre” est très bonne. En plus, nous avons pu faire quelques répétitions textes et une mise en place un peu avant de tourner réellement la scène. D’ailleurs, pour la séquence, un ingénieur du son m’équipe de ce fait avec un système discret et sans fil… même si il y a quand même un perchman qui prend également le son lors des prises.

 

Nous nous remettons rapidement à nos places car voilà déjà que le premier assistant réalisateur lance un : “On va la tourner, silence s’il vous plait !” lui même relayé à nouveau à travers les talkies par quelques autres “Silence tout le monde” scandés par différents responsables technique à l’ensemble de leur équipe. Ce n’est qu’ensuite qu’arrive haut et fort le fameux “Moteur” lequel est immédiatement et respectivement suivi d’un “Tourne” de la part du chef opérateur image ainsi que de celui du son.

 

La" petite" caméra sur son coussin douillet

La “petite” caméra sur son coussin douillet

 

Moment de flottement… le temps est comme suspendu… nous n’attendons plus à présent du réalisateur que le mot magique, celui par lequel la magie du cinéma peut enfin se révéler… parfois encore précédé d’un petit “Et…” annonciateur… encore quelques micros-secondes… et puis il sort d’un coup net de la bouche du réalisateur, le fameux : “ACTION !”

 

J’attends un bref instant, puis me lance dans l’interprétation de mon personnage… tout se passe bien mais… voilà qu’arrivé à la fin de la scène, je n’entends pas de “Coupez” de la part du réalisateur… intérieurement je m’interroge tout en restant concentré dans mon rôle, aurais-je oublié de dire ou jouer quelque chose ???

 

Ou si ce n’est moi mon partenaire alors… mais non, le réalisateur nous laisse jouer encore quelques instants… mon partenaire et moi improvisons alors quelques réactions et regards de circonstances… sans trop savoir combien de temps cela va pouvoir durer, j’ai déjà l’impression que ces secondes improvisées se comptent par dizaine lorsque soudain retenti un “Coupez !” suivi d’un souriant “Merci”.

Et voilà, c’était l’instantané de la première prise de mon incroyable aventure dans la série “Papa ou Maman”.

 

Du Full sans Fils :

La pellicule étant peu pratique et revenant cher, on tourne ici en numérique oui mais le tout en sans fil s’il vous plait. Il y a une grosse box équipée d’écrans de contrôle et qui accueille le système d’enregistrement Full HD 4K pour l’image et une autre Box sur roulette et également équipée avec un retour image pour tout ce qui enregistre le son. C’est bien connu, on ne mélange pas le son et l’image… chacun a son petit coin douillet ou frisquet sur le plateau.

 

Durant les prises, l’ingénieur du son en chef effectue un pré-mixage en temps réel, ce qui est très utile pour se rendre compte de ce que cela donne à la réécoute des scènes.

 

Voici par exemple, ci-dessous, le système Hf de chez Lectrosonics que je portais, c’est à peine plus grand qu’une grosse boite d’allumettes. Je m’imaginais devoir le planquer dans une de mes poches et bien, il n’en n’est rien, la première fois, on m’a équipé de ce boitier à la cheville !!! Si, si, je vous assure, j’étais ainsi libre de mes poches, lol. Mais j’avais plutôt l’impression d’être un détenu à qui on aurait installé un bracelet électronique.

Le système sans fil

Le système sans fil

 

Pour vous donner une idée de prix, rien que ce boitier émetteur, donc bien sans microphone, est à plus de 2000€. C’est que l’ingénieur du son doit pouvoir travailler sur de nombreuses fréquences spécifiques et éviter celles qui lui seront parasites. La top qualité a un prix, c’est sûr.

Si vous cherchez ce type de matériel, ce sera exclusivement pour un usage professionnel, sinon, il existe des solutions beaucoup plus abordable et plus simple (allez voir déjà ce modèle de chez Rode). Je vous mets quand même le lien vers Lectrosonics, au cas où ;-).

 

Rendez-vous derrière le petit écran :

Bon, je ne vais m’étaler plus ici, ce n’est pas l’objet de l’article. Simplement, je voulais vous faire partager un tout petit bout de cette belle expérience. Pour découvrir tout cela en image et son si le coeur vous en dit, rendez-vous derrière le petit écran avec la série “Papa ou Maman”.

 

Pour terminer, j’en profite pour remercier Frédéric Balekdjian, le réalisateur qui m’a fait confiance ainsi qu’à toute l’équipe de tournage qui a été aussi professionnelle que sympathique.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures…

Warning!

Et vous, avez-vous déjà eu la chance de vivre l’expérience d’un tournage ? Qu’aimeriez-vous pouvoir poser comme question si vous étiez à l’instant sur un plateau ?

Laissez-moi vos questions et réactions dans les commentaires ci-dessous, j’y répondrais avec plaisir 😉

 

1 commentaire

  1. Nell

    Voilà une experience peu banale. J’ai hâte de voir le résultat et surtout impatiente de découvrir le personnage que tu incarnes. A bientôt sur le petit écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cochez cette case pour qu'un lien vers votre dernier article apparaisse